Comment définir le montant de mon emprunt?

Comment définir le juste montant de son emprunt ? Quelles sont les bonnes questions à se poser ? Comment négocier avec la banque ? 

Ici, les réponses à vos questions !

Un crédit : quelles mensualités ?

 

Le montant de la mensualité est un élément primordial à prendre en compte dans la souscription d'un emprunt. En effet, si celle-ci est trop élevée, cela impacte la capacité d'endettement ainsi que la liberté financière, alors que si elle est trop faible, l'emprunt peut coûter très cher !

Comment fixer les mensualités "idéales" ? Notre guide en 9 points pourra répondre à vos questions !

 

1. Calculez vos rentrées d’argent régulières

C'est la première étape : le calcul précis de toutes les rentrées d'argent, à savoir le salaire net (évidemment) mais aussi toutes les autres sources de revenus : revenus locatifs, aides sociales, revenus issus de vos placements, etc.

Ce calcul servira par la suite de base pour définir la mensualité optimale.

 

2. Définissez votre taux d’endettement actuel

Le banquier calculera dans un premier temps les mensualités de tous vos emprunts afin de définir votre taux d'endettement actuel, qui dans la plupart des cas, ne doit pas dépasser 33%.

 

3. Faites le point sur vos dépenses fixes

Très important pour définir le "reste à vivre" : nourriture, loisirs, assurances, etc.

 

4. Anticipez les futures grosses dépenses d’argent prévisibles

Si votre mensualité de prêt est trop élevée, cela peut vous bloquer dans vos projets futurs nécessitant une grosse somme d'argent : mariage, achat de voiture, etc. 

 

5. Ne comparez pas une mensualité à un loyer

Une mensualité est très différente d'un loyer ! En effet, la vie de propriétaire est rythmée par de nombreux frais que ne payent pas les locataires : taxe foncière, rénovation du bien et charges de copropriété par exemple.

 

6. Privilégiez le "reste à vivre" au taux d’endettement

Le taux d'endettement est clairement un critère bancaire. Vous devez impérativement privilégier le "reste à vivre", c'est-à-dire ce qu'il vous reste après déduction des mensualités d'emprunt.

 

7. Pensez à l’impact de vos mensualités de prêt sur le coût de votre crédit

Nous l'avons évoqué au début de cet article : plus les mensualités sont faibles et plus le crédit coûte cher. Autrement dit, un crédit sur une longue durée (donc avec des plus faibles mensualités) coûtera beaucoup plus cher. Privilégiez donc des mensualités plus élevées, en tenant compte de votre reste-à-vivre. 

 

8. N'acceptez pas les durées d'emprunt standard

La plupart des banques proposent les même durées : 15, 20 ou 25 ans. Or il se peut, en fonction de votre situation, que vous ayez besoin d'un emprunt sur 18 ans pour augmenter vos mensualités, et donc diminuer le coût total de votre crédit !

 

9. Choisissez un lissage des mensualités de votre crédit immobilier

Cela permet de ne pas avoir des mensualités trop importantes quand vous commencez à payer votre crédit.